Baisse des taux | Blog Hexadirect

03 70 27 60 00 Du lundi au vendredi de 9h à 19h Demande de rappel immédiat

Baisse des taux

“Achat immobilier : moment d’investir ?”

Les taux du marché immobilier continuent leur chute inexorable pour bientôt frôler leur niveau historiquement le plus bas. Cette baisse vaut autant sinon plus que tous les dispositifs publics actuels d’incitation et d’aide à l’achat immobilier. L’occasion est donc trop belle d’emprunter, de racheter ou de renégocier un crédit immobilier obtenu il y a quelques mois.

1 – Des taux bas engendrent des taux d’acquisition bas, c’est le moment d’investir !

Les taux de crédit immobilier sont proches de leur plus bas niveau historique. C’est une très bonne nouvelle pour les candidats à la propriété. Depuis le début de l’année les taux ont perdu en moyenne 0,49 % soit 49 points de baisse ce qui signifie que les nouveaux crédits accordés en octobre 2014 se négocient à 2,50 %, 2,80 % et 3,3 % sur des durées respectives de 15, 20 et 25 ans.

Les recul des taux des crédits immobiliers est causé par la baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne qui est au plus bas actuellement(0,05 %), par celui de l’OAT, l’obligation assimilable du trésor, soit le taux d’intérêt que l’Etat applique aux banques lorsqu’elles empruntent de l’argent. L’OAT, référence du marché obligataire français, repassée sous la barre des 2 % est la limite à partir de laquelle les banques fixent les taux applicables aux particuliers.

Par ailleurs les banques sont toujours en recherche de nouveaux clients et se voient souvent contraintes de revoir leurs barèmes à la baisse.

Toutes ces conditions réunies représentent une aubaine pour les futurs propriétaires.

2 – Avec la baisse des taux du crédit immobilier, un pouvoir d’achat élargi

Renégocier un crédit peut donc s’avérer extrêmement intéressant pour certains propriétaires. Avec des taux aussi bas un rachat de crédit ou une renégociation peut alléger le coût de l’emprunt en diminuant les mensualités dans le premier cas et en raccourcissant la durée de remboursement dans le second.

Si votre taux initial est supérieur d’au moins 0,50 % par rapport au taux actuel, un nouveau crédit viendra se substituer au précédent en diminuant le coût total des intérêts et fera baisser inévitablement vos mensualités. La durée de votre nouveau prêt ne devra toutefois pas excéder la durée restante du précédent.

Dans le cadre d’une renégociation de prêt, c’est la durée du crédit qui sera considérablement réduite donnant la possibilité de profiter plus tôt d’un pouvoir d’achat élargi.

Quelle que soit la solution choisie, elles offrent toutes des avantages :

– En conservant la même durée de crédit et en abaissant les mensualité vous gagnez en pouvoir d’achat

– En conservant la même mensualité et en diminuant la durée du crédit, ce dernier se termine plus rapidement

– En effectuant un savant mélange des deux formules, vous gagnez à la fois en pouvoir d’achat et en durée de remboursement.

Pour qu’elles soient intéressantes, ces démarches doivent vous permettre de réaliser une économie supérieure au total des frais engendrés par les frais de dossiers, les pénalités et tous les autres frais annexes.

Dans le contexte morose actuel, les bonnes nouvelles se font rares. Avec un coût de la vie de plus en plus élevé, il est difficile de dégager un peu de pouvoir d’achat pour s’octroyer quelques plaisirs mais surtout pour pouvoir concrétiser un rêve, celui de devenir propriétaire et de se constituer un patrimoine. La baisse des taux d’intérêt s’annonce comme un formidable espoir pour ceux qui souhaitent accéder à la propriété ou renégocier un crédit obtenu à des conditions beaucoup moins avantageuses.