Banques : négocier son crédit immobilier | Blog Hexadirect

03 70 27 60 00 Du lundi au vendredi de 9h à 19h Demande de rappel immédiat

Banques : négocier son crédit immobilier

Banques : négocier son crédit immobilier

Grâce à la baisse des taux qui atteignent depuis quelques mois des niveaux historiquement bas, les emprunteurs peuvent obtenir des conditions de crédits exceptionnellement favorables. Ce climat ouvre de nouvelles opportunités de rachats ou de renégociation de prêts immobiliers. Toutefois, les banques se montrent aujourd’hui plus prudentes que par le passé et freinent souvent les ardeurs d’acquéreurs dont le profil n’apporte pas de garanties suffisantes.

Des banques toujours plus exigeantes

Les banques ont aujourd’hui très largement durci les conditions d’accès aux crédits immobiliers en sélectionnant les profils présentant le moins de risque. Si chaque banque a ses propres conditions d’octroi, toutes privilégient les acquéreurs disposant d’un apport personnel conséquent, signe d’une capacité d’épargne régulière. Les secundo-accédants qui ont vendu un bien pour en acheter un autre sont dans ce cas en très bonne position. Un contrat à durée indéterminée est dans la grande majorité des cas exigé, et si l’ancienneté est un élément important, les salariés avec un fort potentiel professionnel sont aussi appréciés. Cette sélectivité est un véritable frein à l’accession ou à la renégociation pour les ménages ne répondant pas à toutes ces exigences.

Quelques conseils pour mieux négocier un prêt immobilier

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est essentiel de soigner son profil emprunteur. Démontrer sa capacité à rembourser un crédit commence par une préparation méticuleuse du dossier, en insistant sur les perspectives d’épargne future que les mensualités de remboursement n’épuiseront pas. De plus, les banques étant très réticentes à prêter aux acquéreurs déjà engagés auprès d’autres institutions, il est préférable de ne pas présenter de relevé de compte montrant des crédits à la consommation. Un regroupement de crédits peut être utile pour réduire le taux d’endettement.

Le recours à un courtier immobilier peut s’avérer d’une aide précieuse pour défendre un dossier et faire jouer au mieux la concurrence. Il est par exemple à même de conseiller sur l’opportunité d’un regroupement de crédits senior et de négocier les conditions les plus avantageuses.