Frais rachat de crédits | Blog Hexadirect

03 70 27 60 00 Du lundi au vendredi de 9h à 19h Demande de rappel immédiat

Frais rachat de crédits

Frais rachat de crédits

Le recours à un regroupement de crédits est une opération attractive. Et pour cause, elle facilite l’étalonnement sur une plus longue durée des dettes de l’emprunteur, allégeant du coup la lourde charge de remboursement qui pèse sur ses épaules. Toutefois, cette technique suscite beaucoup d’interrogations, notamment en ce qui concerne les frais éventuels qu’elle peut engendrer. En effet, il faut garder à l’esprit que certains frais sont obligatoires et d’autres facultatifs ou annexes. Pour vous éclairer sur la question, voici un aperçu des frais à prévoir.

Quels frais vous obligent ?

Les plus emblématiques restent avant tout les frais d’étude de dossier. A l’instar d’autres opérations propre au milieu bancaire, le recours au regroupement de crédits exige le versement obligatoire de frais d’étude de dossier. Toutefois, ceux-ci ne sont rendus obligatoires qu’à partir du moment où votre demande a reçu une suite favorable. Ce qui signifie qu’une demande ayant juste fait l’objet d’une simple étude de la part d’une institution bancaire ne saurait engendrer le paiement d’une quelconque somme.
En dehors des frais de dossier, la souscription d’une Assurance Décès Invalidité est également obligatoire. Cette mesure vise à garantir le remboursement des mensualités du crédit contracté en cas de décès de l’emprunteur ou en cas d’accident grave résultant en une invalidité temporaire ou définitive. En outre, il peut être exigé de vous des indemnités de remboursement anticipé (IRA) à l’occasion d’une opération de regroupement de crédits.
S’il s’agit d’un crédit immobilier qui fait l’objet de rachat, alors la valeur des IRA vaudra 3% du capital restant. Les IRA sont également appliquées lorsque l’opération de regroupement porte sur des crédits existants ou tout simplement si la valeur des crédits à la consommation atteint un seuil important.


Les frais induits par la garantie de votre prêt

Aucune structure ne s’engage dans une opération de regroupement de crédits si elle ne dispose pas de garanties suffisantes de la part de l’emprunteur. Pour se soumettre à cette exigence, deux choix s’offrent à vous :

– L’hypothèque de votre bien immobilier qui nécessite le versement d’une taxe de publicité foncière dont la valeur est estimée à 0,65% de la somme empruntée

– Le cautionnement. Si votre caution est une tierce personne, aucun frais ne vous sera exigé. Par contre s’il s’agit d’une structure professionnelle, les frais de cautionnement s’élèvent dans ce cas à 2 ou 3% du crédit.

Les frais facultatifs liés à un rachat de crédits

Ces frais concernent principalement ceux liés à la souscription d’une assurance chômage. Même si elle n’est pas obligatoire, cette assurance peut être très utile vu qu’elle offre des garanties de remboursement des mensualités lorsque l’emprunteur se retrouve sans travail.

Les frais annexes à prévoir 

Lorsque les services d’un courtier sont sollicités, il est tout à fait normal que cela ouvre droit au versement de frais de courtage. Ces frais varient la plupart du temps entre 3% et 5% du prêt envisagé.

Avec Hexadirect, vous pouvez obtenir des réponses précises à toutes vos préoccupations dans le cadre de votre procédure de regroupement de crédits. Expérimentés et bien outillés, nos conseillers vous offrent une assistance personnalisée pour mener à bien cette procédure, qu’il s’agisse d’un regroupement de crédits ordinaire ou d’un regroupement de crédits séniors. Rendez-vous donc dès maintenant sur Hexadirect.