Nouveaux prêteurs | Blog Hexadirect

03 70 27 60 00 Du lundi au vendredi de 9h à 19h Demande de rappel immédiat

Nouveaux prêteurs

Nouveaux prêteurs

L’activité de prêteur est une pratique très ancienne, exercée bien avant JC et la création des banques. Avancer des fonds contre rémunération ou intérêts est un concept de plus en plus courant à tel point que différents circuits du crédit sont apparus avec de nouveaux acteurs appuyés notamment par l’essor d’Internet.

Le circuit bancaire et du crédit le plus connu

Les prêteurs les plus connus sont bien sûr les banques de dépôts où les particuliers détiennent un compte courant et font généralement virer leur salaire. Ce sont elles qui distribuent principalement les crédits immobiliers en disposant de fonds propres provenant d’autres banques ou de la BCE (banque centrale européenne). Les banques de dépôt appelées aussi banques traditionnelles disposent d’un réseau d’agences proposant chacune des produits d’épargne, de bourse, des moyens de paiements ainsi que des crédits par l’intermédiaire de conseillers financiers.

Les organismes intermédiaires pour l’aide au rachat de crédit

En matière de restructuration de crédit, on dénombre divers organismes pouvant regrouper en les refinançant, plusieurs prêts en cours. Ces organismes dits “intermédiaires bancaires” sont des mandataires ou courtiers, entre l’emprunteur et la banque prêteuse. Ils proposent le prêt le mieux adapté au vu du profil du client et prennent en charge toute la partie administrative, ce qui permet de faire gagner un temps précieux aux particuliers en recherche de financement pour regrouper leurs crédits.

Les banques en lignes, l’essor d’une nouvelle génération de banques

On constate depuis quelques années le développement de nouveaux acteurs dans le domaine du crédit. Il s’agit des banques en ligne dont l’activité est essentiellement centrée sur les activités propres à une banque de dépôt ainsi que sur les prêts à la consommation et l’immobilier. Réputées moins chères que les autres car l’absence d’agences réelles leur permet de réduire considérablement leurs frais de fonctionnement, elles offrent une proximité virtuelle de plus en plus soignée avec des conseillers présents en ligne jusqu’à des heures tardives. Les alternatives au prêteur institutionnel.

Parmi les nouveaux acteurs et les nouveaux circuits du crédit on soulignera l’émergence des prêts entre particuliers, les systèmes de financement participatif ou le micro-crédit.

Le prêt entre particuliers consiste à se prêter de l’argent entre particuliers via internet sur des sites spécifiques. Cette pratique légale et en dehors de tous systèmes bancaires, s’affranchit par la même occasion des intermédiaires. L’emprunteur demande un prêt qui pourra être financé par un ou plusieurs prêteurs. Cette formule permet aux délaissés du système bancaire et aux personnes fichées en banque de France mais non surendettées d’avoir une chance d’accéder au crédit.

Le financement participatif appelé aussi crowfunding (financement par la foule) est basé sur un concept fort simple, une nouvelle manière de récolter des fonds pour financer un projet. Des centaines (voire plus) d’internautes investissent chacun à la hauteur de fonds souhaitée. Ce mode de financement est aussi un moyen de fédérer un grand nombre de personnes autour d’un projet tout en générant un intéressement au projet financé.

Le microcrédit est un dispositif financier dédié à tous ceux qui ont un projet de création ou de développement d’une activité économique. Il s’agit de crédits d’un montant compris d’une manière générale entre 300 et 3 000 euros, à rembourser dans un délai de 6 à 60 mois.